Touba : un patient porte plainte pour négligence contre une clinique

Touba : un patient porte plainte pour négligence contre une clinique

Une affaire de sérum périmé oppose un patient à la clinique Mouhamadou Fadal Mbacké de Touba pour négligence et mise en danger de la vie d’autrui. D’après le récit de Source A, S. M. N., un ancien émigré, est l’auteur de la plainte. Grande a été sa surprise lorsqu’il a constaté que la date de péremption du médicament était dépassé depuis quatre mois.

« J’avais piqué une crise d’hypoglycémie sévère et j’étais hospitalisé à la Clinique du 22 au 26 avril derniers. L’infirmière de garde m’a injecté un sérum glucosé 10% périmé, depuis quatre mois. Heureusement, j’ai lu la notice pour le savoir. C’est ainsi que j’ai ordonné la suspension de la perfusion », a narré le plaignant. Poursuivant, il a ajouté avoir interpellé le médecin-chef de la Clinique. « Il m’a présenté ses excuses avant de me rassurer que le sérum ne présente aucun danger. Le médecin-chef a reconnu qu’un produit périmé ne doit pas être injecté à un patient. Aussi, a-t-il ordonné, le retrait de tous les produits périmés de leur Pharmacie. »

D’ailleurs, signale la source, lors de la perquisition effectuée à la Clinique située au quartier Darou Marnane, les policiers du commissaire divisionnaire Bassirou Sarr ont trouvé des sérums périmés vidés de leur contenu et jetés au dépotoir d’ordures.

L’infirmière s’est dédouanée face aux enquêteurs : « je ne savais que la date de péremption était dépassée et je n’avais pas vérifié tout cela parce que le patient avait piqué une crise. »

Le dossier est en instruction. Pour l’heure, les mis en cause vaquent encore à leurs occupations.

 

Emedia

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)