La presse européenne sous le choc après l’arrêt cardiaque de Christian Eriksen

La presse européenne sous le choc après l’arrêt cardiaque de Christian Eriksen

La presse européenne sous le choc après le drame Christian Eriksen, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

L’horreur en une de la presse européenne

Il était 18h43 hier lorsque «l’horreur», comme le résume le Daily Mail, s’est abattue sur l’Euro. Au moment d’une remise en touche, Christian Eriksen, milieu offensif du Danemark, s’est effondré sur la pelouse du Parken Stadium, victime d’un arrêt cardiaque. Après 15 minutes de massage cardiaque, les secouristes ont réussi à le réanimer. Eriksen est désormais dans un état stable, selon les dernières informations. Mais les images ont marqué l’Europe. «Quelle frayeur», s’exclame par exemple As ce samedi. Nous avons assisté à «un miracle», résume Bild ce matin. Pour L’Équipe, le symbole de ce «match pour la vie» a été que la rencontre reprenne. Avec une victoire de la Finlande, 1-0.

L’Europe soulagée qu’Eriksen soit en vie

«Eriksen sauvé !» Voilà le titre affiché en une de plusieurs médias européens ce matin. The Times par exemple ou encore Mundo Deportivo ont choisi ce titre. Les deux médias, et beaucoup d’autres, mettent surtout en avant les héros de ce début de soirée de samedi : les médecins et les secouristes. «Nous avons déjà les vainqueurs de l’Euro», écrit Marca ce matin. «Ce sont les médecins». Ils ont réussi, en effet, à réanimer pendant 15 minutes le milieu de terrain de l’Inter. Peu de temps avant, il avait été pris en charge rapidement par ses coéquipiers, et notamment Simon Kjaer, qui lui a empêché d’avaler sa langue. De véritables «anges» gardiens, pour Il Romanista.

Les pensées de Lukaku et Pohjanpalo

Après le drame et les nouvelles rassurantes sur Eriksen, Danemark-Finlande a repris et les Finlandais, pour le premier match de leur Histoire dans la compétition, se sont imposés 1-0 grâce à un but de Joël Pohjanpalo. Ce dernier n’a pas vraiment célébré sa réalisation et après le match a indiqué, comme le rapporte le Mirror Football sur sa une ce matin, que le plus important était «l’état de santé d’Eriksen, et non cette victoire de la Finlande.» Plus tard dans la soirée, dans l’autre match du groupe B, la Belgique, grâce à Romelu Lukaku, a disposé de la Russie (3-0). L’attaquant belge, lors de son premier but, a crié un «je t’aime, Chris», à la caméra. Une manière de saluer son coéquipier de l’Inter avec qui il a été sacré champion d’Italie il y a quelques semaines.

 

 

Footmercato

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)