Déclaration de maître Madické NIANG sur la situation politico-sociale

Déclaration de maître Madické NIANG sur la situation politico-sociale

Après s’être écarté du champ politique, sur la demande de Serigne Mountakha Mbacké, khalife général des Mourides, Me Madické Niang a grandement réduit ses sorties publiques. Le candidat arrivé cinquième de la présidentielle de 2019 s’était presque emmuré dans un silence, se contentant de mener les missions de son guide religieux. Hier, il s’est fendu d’une longue déclaration qui intervient au lendemain de la manifestation du mouvement d’opposition M2D. Une déclaration qui fait dans le clair-obscur à propos de la situation politique actuelle tout en rappelant le rôle-clé joué par le Khalife général des mourides. Voici la déclaration intégrale de Me Madické Niang.

« Une partie de l’opposition et de la société civile a organisé une manifestation le vendredi 11 juin 2021 usant ainsi des droits qui leur sont reconnus par la Constitution.
Cette manifestation semble mettre fin à une période d’accalmie suite à l’intervention décisive de Serigne Mountakha MBACKE, Khalife général des Mourides qui a accompagné les démarches des représentant de toutes les familles religieuses du Sénégal.

Sans aucune volonté de soutenir un camp contre l’autre et dans la position d’équidistance qu’il m’a été instruite d’observer par le Khalife général des Mourides à travers une déclaration publique, je considère qu’il est de mon devoir de témoigner surtout que j’ai eu l’honneur d’avoir été désigné par Serigne Mountakha pour faire partie de la délégation qui a rencontré des membres de l’opposition et de la société civile.
Je rappelle, si besoin en est, que j’avais pris la décision de créer un parti politique et que ce dernier devait avoir son ancrage dans l’opposition, étant moi-même, à ce moment là, membre du Front de Résistance nationale (FRN) en ma qualité de candidat à l’élection présidentielle de 2019. J’y ai renoncé sur la base des instructions évoquées ci-dessus à travers lesquelles Serigne Moutakha a réorienté mes actions vers des activités au service du peuple. C’est ainsi qu’il a pris la décision de me coopter parmi les membres de la délégation conduite par Serigne Bassirou Mbacké Abdoul Khadre pour remettre au Khalife général des Tidianes la contribution du Khalife général des Mourides pour la Grande Mosquée de Tivaouane.

Par ce communiqué, je tiens à souligner que c’est grâce à Serigne Mountakha et à l’implication de tous les autres Khalifes généraux et dignitaires religieux de notre pays que le calme est revenu dans notre pays après une dangereuse tendance vers une période chaotique.

Je me dois de témoigner que Serigne Mountakha s’est personnellement investi pour la libération des personnes arrêtées suite aux manifestations de mars et que c’est par son intervention que l’immense majorité des personnes concernées a été libérée dont les principaux leaders.

Aujourd’hui, même si certains pensent devoir manifester pour faire libérer les dernières personnes encore en détention, ma conviction est que la classe politique dans son entièreté, opposants et gouvernants, doit rendre hommage à Serigne Mountakha et à tous les chefs religieux pour les efforts consentis en faveur de la paix au Sénégal.
Je ne peux pas ne pas évoquer que depuis que le Sénégal a commencé à s’émanciper du joug colonial, c’est à dire depuis l’époque de Blaise Diagne, nos chefs religieux ont toujours joué un rôle important dans la construction et la consolidation de notre commun vouloir de vivre ensemble dans la paix. Nous leur devons tous reconnaissance et gratitude à chaque instant et en tenant compte de leurs efforts dans toutes nos initiatives.

Pour ce qui concerne Serigne Mountakha, au-delà de l’obtention de la libération de tous les responsables du Mouvement et d’un important nombre de ses acteurs à la base, il a alloué aux victimes une enveloppe de cinquante millions en guise de soutien. Dans la mise en œuvre de cette décision, il a instruit le Responsable moral de Hizbu Tarkhiya de conduire une délégation pour se rendre auprès de toutes les familles concernées sur toute l’étendue du territoire pour leur délivrer son message de compassion et leur remettre l’enveloppe qui leur est destinée. Cela démontre à souhait que Serigne Mountakha n’a jamais été insensible aux problèmes inhérents à la vie communautaire que rencontrent les Sénégalais.

En effet, en dehors de servir son Créateur Allah (SWT), d’appliquer la Sunna du Prophète (SAW), de mettre en œuvre les instructions de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul et d’obtenir son immense satisfaction, notre guide est habitée par une générosité sans fin à l’endroit de son prochain et sans aucune considération d’appartenance politique ou religieuse.

Étant convaincu que les conflits de ce bas monde, pour lequel il a peu d’intérêt, se terminent toujours autour d’une table de discussion, il continuera à intervenir pour que les sénégalais vivent dans la paix et la concorde et préservent ensemble les intérêts que nous avons tous en commun : l’avenir de notre pays.

Qu’Allah accorde longue vie pleine de bonne santé à tous les guides religieux du Sénégal et qu’il donne à ses fils la force et la sagesse d’œuvrer pour construire notre pays dans la paix, la prospérité et la solidarité

Jamm ak xeewel
Maître Madické Niang

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)