Affaire Sonko – Adji Sarr : Le faux pas du ministre de la justice !

Affaire Sonko – Adji Sarr : Le faux pas du ministre de la justice !

Avec le Garde des sceaux, ministre de la Justice, il ne faut jamais s’attendre à mieux. Me Malick Sall nous habitue à faire des gaffes à chaque fois qu’il doit se mettre au-devant de la scène. Quelle mouche a donc pu piquer Me Malick Sall pour déclarer lors de la plénière de l’Assemblée nationale au moment de la levée de l’immunité parlementaire du leader du Pastef Ousmane Sonko que c’est lui-même qui a informé le Chef de l’Etat Macky Sall de cette affaire.

Me Malick Sall prend les Sénégalais pour des demeurés et il ne les tient d’aucune considération. Quelle bourde de sa part ? Comment peut-il faire croire que c’est lui qui a informé le Chef de l’Etat Macky Sall de cette affaire, en plein Conseil des ministres, après avoir reçu une note du Procureur, s’agissant de la plainte adressée contre Ousmane Sonko, accusé de « viols répétitifs et de menaces de mort » par une jeune masseuse nommée Adji Sarr. L’on rêve ou quoi ? Cette déclaration de Me Malick Sall n’est qu’un énorme boulet.

La preuve. L’affaire Ousmane Sonko a été révélée au grand jour le 05 février, et c’était un vendredi. Et le Conseil des ministres suivant, était le mercredi 10 février. Et le lundi 8 février, Dakar était à feu et à flamme, avec la manifestation organisée devant le domicile de la tête de file du Pastef, Ousmane Sonko. Donc, tout ceci s’est passé avant la tenue du Conseil des ministres du 10 février. Et voilà que Me Malick Sall veut nous faire croire tout bêtement que c’est lui qui a informé de cette affaire le personnage qui passe pour être le mieux renseigné de ce pays. Des conneries…

Le ministre de la Justice veut nous faire croire qu’avec tout le tollé qu’il y a eu dans cette affaire, le Président de la République Macky Sall n’a été mis au courant que le 10 février lors de la réunion du Conseil des ministres. Me Malick Sall veut certainement nous faire croire que l’homme le mieux renseigné du Sénégal, a une agence de renseignement en panne. Avec Me Malick Sall, ses bourdes ne doivent pas être une surprise. Il vient pour couronner le tout de jeter le discrédit sur le suivi de l’info par le Président de la République, Macky Sall.

 

Par Xibaaru

CATEGORIES
TAGS
Share This
0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x